J'ai toujours été la...

Publié le par Serval

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été la. Quand vous étiez bébés bavant peignant sur ma pierre dans vos grottes. J’étais la.

Du haut de vos donjons, de vos mâchicoulis et de vos défenses vaines. J’étais la. Recueillant le sang de vos ennemis sous l’huile bouillante. Vos balistes m’ont à peine effrité.

J’étais la de vos abris, de votre civilisation a coup de pierre taillée. De matière arrachée à mes racines. De parements travaillés pour bâtir vos temples ou vous adoriez vos dieux tout en vous protégeant des autres.

J’étais la pour assister à votre avènement. J’étais la pour recueillir vos idées toujours dans le sang, du mur des fédérés jusqu'à celui des fusillés. J’étais la.

J’étais la pour le poète emprisonné, pour le juif gazé accrochant ces ongles sur mes parois, pour les interstices ou je reçoit vos prières, pour les temples, qui sont de moi, le patrimoine de l’humanité.

J'ai été là dérisoire barrière aux frontières de vos contrées, j’étais la pour séparer l’Allemagne, comme aujourd'hui pour séparer un Etat d’une entité.Je suis sur tous vos continents, de la Chine à l'Europe, des guettos des cités à au moyen orient. Et même si je tombe parfois ici, je renait ailleurs. Je suis partout ou vous battez, ou vous vous déchirez , ou vous vous séparez au nom de la fraternité. Je suis la
Mur-de-Berlin.JPG
Je suis la. Je suis las.

Je suis le mur ou vous vous précipitez.

J’ai toujours été la. Et vous me dégoûtez.

Publié dans Toutes griffes dehors

Commenter cet article

Agathe 01/11/2007 18:20

Trés beau texte, affreusement là. Les combats ont été là ou là et là-bas... Démoralisant, ici et là.