Peta : le cul qui fait vendre des idées... et bientôt du shit ?

Publié le par Serval

Peta-Ad-Charlotte-Ross.jpgAh, ami bloggien, comme je les aime...

Oui, toutes. Toutes ces merveilleuses jeunes femmes qui prennent fait et cause pour les malheurs de notre société. Et je dis bien "pour" parce que contre elle ne savent pas faire étant donné qu'il faut être positif dans leur monde, donc pour la solution sans connaitre le problème.

Je les aime tous ces top models dont l'ambition n'est que d'écraser leur rivale pour décrocher le plus gros contrat du siècle (parce qu'il y en a un toutes les semaines), pour une marque de cosmétique qui testera son nouveau rouge a lèvres sur des anus de singes, et les mettra en vitrine pour faire activer les neurones des gorilles et faire croire à leurs femelles qu'elles vont leur ressembler, à la sortie de l'usine ou du supermarché, si elles se maquillent comme une voiture volée, ou plus discrètement comme les comptes de l'Etat quand on y découvre un nouveau trou non encore comptabilisé...

C'est pour elles que l'association PeTA s'est crée, PeTA n'est pas la contraction de Pétasse ami bloggien. Que nenni. C'est juste l'extension boboïte et jet setteuse de la cause de l'humanité. Après tout, il y a des planètes qui ne connaissent pas la faim dans le monde, qui ne savent pas ce que sont les ravages du dernier Seveso, qui n'ont jamais entendu parler des enfants soldats, qui ne peuvent imaginer que des femmes comme elles et des hommes comme elles n'en croisent jamais peinent à se nourrir et à s'habiller.Il faut les comprendre ces extraterrestres de la planète Fashion. Ils sont persuadés que surterre tout le monde bouffe de la viande et s'habille en ocelot... Peta-Ad-Jodie-Marsh.jpg

Un peu comme au temps des cavernes. sauf que là c'est juste leur monde, c'est juste leur cause , c'est juste leur gimmick, leur manière de se montrer humanistes à défaut de paraitre humain dans ce monde préfabriqué pour vendre.

Donc la lutte contre le port de la fourrure s'essoufle, et bien passons au végétarien. Oui mangeons de l'herbe à défaut de sniffer des immondices exotiques.  Oui revenons à la boulette plutôt qu'a la seringue (mais j'extrapole quelque peu..). PeTa pour pétard donc.

De jolies filles à poils photographiées par des pointures de la mode pour l'aura humaniste et  le press book juste pour faire vendre des concepts qui dépassent les trois quart (et je ne parle pas des manteaux ) de l'humanité (et la non plus je ne parle pas de l'amicale de la lutte finale) ce serait finalement assez navrantPeta-Ad-Alicia-Silverstone-01.jpg si ce n'était pas.... risible ?









Publié dans Toutes griffes dehors

Commenter cet article

Mathilde 13/10/2007 20:32

PETA est aussi à l'origine de citations qui resteront dans les annales "je suis un peu la fille spirituelle de Brigitte Bardot au niveau de la défense des animaux" déclarait grandiloquente Eve Angeli sur Canal vantant les mérites de la PETA.(elles sont qd même méchamment tankées!)

brigetoun 25/09/2007 10:25

et le chaland gérant déjà la fois sa libido et sa sensibilité vaguement humaniste n'a plus de place pour penser à demander aussi des politiques publiques.Comme les "défenseuses" de la cause des femmes réagisssent cela permet aussi de très chouettes et profonds débatset le public suit le tout avec enthousiasme