"çà"

Publié le par Serval

seg1.jpgCe n'est rien que de dire (d'écrire plutôt)  que je suis en colère ce soir.  Fumace. J'avais pris un peu le large ces derniers temps, sorti la tête de l'écran, profité de la vie, gonflé la grand voile...Bref un peu de recul, une respiration , une goulée d'air frais au milieu de la pollution polémique et politique que nous subissions depuis plusieurs mois.

Mais "ça" m'a fait bondir. Oui "ça", c'est par ce terme que je désignerais désormais Marie-Ségolène Royal.

Donc "ça" après nous avoir joué le grand air de la passonaria, celui de la rénovation, celui de l'ulime recours, du "je joue toute seule dans la cour des grands", et enfin celui du "Je n'ai pas le courage de me présenter aux législatives, alors je prend pretexte du cumul des mandats pour ne pas le faire" nous fait deux annonces ce soir.

A genoux manants "ça" a parlé...

De la même manière hautaine ét insupportable qu'au soir du premier tour de ces legislatives avec son fameux "Vous les jeunes, vous qui êtes restés chez vous alors que souvent vous êtes venus vous inscrire sur les listes électorales. Je ne vous accable pas". . C'est tellement puant de prétention et d'arrogance que cela n'appelle même pas de commentaire. Comme si le vote d'jeuns était sa propriété, comme si le fait qu'une catégorie de la population qui n'ai pas été prêter allégeance à "ça" Sainteté vêtue de probité et de lin blanc était responsable des luttes de pouvoir du sommet, luttes qu'elle a largement contribué à alimenter alors que son devoir était de rassembler, surtout avec ses prétentions.

Car "ça" brigue la tête du Parti Socialiste du haut de sa cuisante défaite au second tour de la présidentielle qu'elle est la seule à ne pas avoir compris, simplement parce que perchée sur son égo elle ne veut pas comprendre qu'il s'agit d'abord de SA défaite, due certes à une campagne honorable mais remplie de couacs, d'incapacité à se remettre en cause et surtout d'une inaptitude totale au discours politique.

Mais ce n'était surement pas suffisant pour "ça" suffisance. Il a fallu qu'elle en rajoute.

Au PS ce n'était pas soir de fête, bien sur, mais ce n'était pas soir de défaite accablante, humiliante face à un rouleau compresseur bleu. Bref quelque part une légitime satisfaction due au travail accompli par tous ceux qui croient encore en leur idées malgré et parfois contre leurs élites. "ça" a tout gaché. Certainement piteuse et navrée qu'on ne parle pas d'elle, elle à choisi tout spécialement ce soir pour officialiser sa séparation avec Hollande, après des mois de ce qui se voyait comme le nez de Cyrano tout en ressemblant au fil des démentis au nez de Pinocchio...

Ce faisant, "ça" a fait se percuter la sphère privée avec la sphère politique, ce qu'elle reprochait à Nicolas Sarkozy il y a encore peu de jours, et qui plus est pour sa propre gloriole en se présentant comme femme trompée. A ce "ca"niveau de la politique elle va certainement aller se plaindre aussi d'avoir été une femme battue le 6 mai dernier...

Ce qui est méprisable et inélégant dans son attitude, c'est de se braquer soi-même les projecteurs sur soi pour occulter la portée de la stratégie  de son ex. Stratégie au passage bien plus payante que la sienne et surtout qui n'a pas été désavouée par l'ensemble du PS...

Ce qui est minable et arrogant  dans son attitude, c'est aussi que le travail fourni par tous ces huroyalhorscameras.jpgmbles durant cette campagne législative pour sauver entre autres ses fesses et "ça" légitimité, travail qui a payé donc avec plus de 200 députés là ou l'on en attendait que la moitié, est occulté par "ça" Saintété, parangon de vertu et qui prétend en divisant, vouloir rassembler et en méprisant vouloir fédérer. On comprend mieux désormais que Besson se soit tiré et que Hollande soit allé voir ailleurs...

Et dire que "ça" voulait diriger le pays, que j'ai (faute de mieux il est vrai, DSK ayant été éliminé lors des primaires) voté pour elle.

Ami bloggien, si tu savais comme je m'en veux....

Publié dans Toutes griffes dehors

Commenter cet article

Bruno Lamothe 28/06/2007 21:20

Royal est ce qu'elle est, et ce que j'en ai toujours dit : le pire de la politique. En fait, non, le non-politique par nature, la démagogie et le populisme.Je ne me faisais aucun espoir sur sa personne, mais je me disais que si elle gagnait, elle serait bien obligée de prendre quelques ministres de gauche. Mais décidemment, Madame, Royal, non contente d'avoir elle-meme coulé sa campagne insulte ceux qui ont osé voter pour elle.Pour le coup, ces jeune que l'on bassinait avec le "renouveau" ou la "rénovation", ils vont rester, et pour longtemps, chez eux.

Falconhill 21/06/2007 09:49

Pour savoir si elle était plus "éligible" que d'autre, on ne le saura jamais, puisque c'est elle qui a été candidate.Sauf qu'elle a été nulle. Et en plus elle a menti au français plusieurs fois, dont son histoire avec le premier secrétaire qui a fait que la France a été prise à témoin pour ce probleme de couple - politique. Je passe sur le caractère arrogant de la candidate.Enfin, les militants socialistes ont choisi. Comme ils avaient choisi le OUI à 60 % au référendum européen. L'histoire s'est ensuite joué. On verra la suite.MOi je m'en fous, je suis de droite... Mais quand même, j'aimerais bien un Parti Socialiste fort et efficace...

@tom 19/06/2007 19:11

Là on n'est pas d'accord! Je ne suis pas un fan de Ségolène, ne la trouve pas particulièrement brillante, et je trouve qu'elle a dit pas mal de conneries. Mais je persiste à penser qu'elle faisait une meilleure candidate (c'est-à-dire: plus éligible) que DSK ou Fabius ou Lang.Quant à DSK, je le trouve bien trop opportuniste pour diriger le PS. Il faut que Hollande parte, il n'a pas su faire le nécessaire pour améliorer la cohérence et la cohésion au sein du parti. Mais je ne crois qu'en un Denanoé, pour l'instant, pour le remplacer. Il a ses défauts, mais au moins il ne s'est pas mouillé-ridiculisé-décrédibilisé durant les élections.

Falconhill 19/06/2007 13:01

Idem que ma copine plus haut : quels coups de griffes, ma ma mia.Le PS méritait mieux que ça, la France méritait mieux que cette arrogante sectaire qui a pris la France à témoin pour régler une histoire de couple. Bon courage mes copains socialistes, bon courage

Galac' 18/06/2007 21:23

Eh ben dis donc.... tu l'as lacéré! :))