Kouchner, l'ouverture qui ferme les portes

Publié le par Serval

Et bien voilà ça y est. On l’a notre nouveau XV de France. A un détail près, c’est que dans celui ci c’est le Président de la fédération qui a choisi les joueurs alors que d’habitude c’est plutôt au sélectionneur de le faire.

article-SGE.EIZ60.170507172803.photo00.photo.default-512x358.jpg Au vu des images charmantes et bucoliques de jogging commun entre Sarkozy et Fillon, j’ai été surpris de ne pas les voir tous en tenue de sport et partant faire le conseil des ministres au pas de course à travers le bois de Boulogne. Bon, en même temps chez Chanel ils ne se sont pas encore mis à faire des shorts…Ce qui finalement est mieux pour tout le monde...

A propos du bois de Boulogne, ça doit commencer un peu a grincer des dents parmi le petit peuple du bois qui se jusqu’ici se croisait, se décroisait et s’entrecroisait tranquillement dans la verdure jusqu'à ce que tous les quatre matins une horde sudoripare se pointe en cavalant, pas trop vite pour ne pas épuiser la meute de journalistes qui leur courent après, tandis qu’un bataillon de mousquetaires du Roi sécurise le parcours, voire enlève par avance les branchages qui pourraient occasionner foulures et entorses.

Ou alors c’est, sans doute par souci de sécurité, un parcours de reconnaissance, un peuarticle-SGE.ESN03.180507183745.photo00.photo.default-512x341.jpg comme à Malte.



A Malte parce qu’entre deux virées de yacht Bolloresque, des immigrants clande
stins tentent depuis la Lybie de rejoindre l’île sur des esquifs qui parfois chavirent laissant un survivant recueilli et trente personnes au fond. La on ne parle plus d’immigration choisie, mais d’immigration tirée au sort ce qui est d’un goût aussi douteux, je le reconnais, que le régime qu’ils fuient et qui les pousse à tenter cette nouvelle variante de la roulette russe ou il n’y a qu’une seule chambre de vide dans le barillet…

On a donc un Président qui à un fort besoin de reconnaissance…

Ca tombe bien, il y avait justement un gars qui avait besoin d’être reconnu dans son parti. Et pourtant il avait des références, de Médecins du Monde au Kosovo en passant par la « portitude » un grain médiatique de sacs de riz (alors qu’Uncle Ben’s lui ne s’y colle jamais). Malgré tout cela, il restait le gadget, la caution tiers-mondiste et surtout celui à tancer régulièrement à cause de sa propension manifeste à marcher en dehors des clous que se jètent régulièrement à la figure les différents courants et pas seulement dès 20h01 les soirs d’élections.

medium-b9903-10.jpg Il est encore trop tôt pour savoir si Kouchner à eu du pif ou il sera à nouveau un gadget dans un gouvernement qui sent bon l’ouverture mais qui pourrait se révéler au fil des mois n’être qu’une couverture pour faire passer en sous main les réformes les plus régressives et répressives. C’est en tout cas à l’aune de son action que viendra ou pas la sanction, car un échec à ce poste signifierait clairement la fin de sa carrière politique.

En tout cas, son entrée au gouvernement aura au moins eu le mérite de faire bouger le PS. En effet, il leur a fallu seulement deux heures pour l’exclure, alors qu'à compter des premiers propos racistes de Georges Frèche il leur avait fallu deux ans…

 

Ils se sont peut-être mis au jogging eux aussi…

Publié dans Toutes griffes dehors

Commenter cet article

@tom 23/05/2007 21:26

C'est curieux, j'ai l'impression que Sarko et Fifi ont la même tenue de jogging... griffé UMP, peut-être?Sinon, Kouchner, je suis dubitatif. Pour Juppé à l'écologie, aussi... Quitte à prendre dans l'opposition, Sarko aurait dû nommer Frêche à son ministère de l'identité nationale, au moins ç'aurait été rigolo

falconhill 21/05/2007 17:41

Brillante la conclusion de l'article, avec le parrallele sur mon irrespectable président de région. Qui est toujours socialiste, et qui faisait des beaux mamours sur la photo lors du passage de Royal à Montpellier, quelles belles photos sur le Midi Libre !Sinon, à voir. A voir aussi si les réformes qui auront lieu seront effectivement "regressives" et "repressives", ce qu'espère, j'ai l'impression, beaucoup de gens pas forcément animés des plus belles intentions.A voir. En tous cas Kouchner, c'est couillu. L'homme est respectable. La femme, j'aime moins, mais apparement elle est toujours à la tête de France Europe Express : Christine a plus de poids que Marie ou Beatrice...Bonne soirée et bonne semaine

céleste 20/05/2007 10:07

très bonne lecture pour commencer la journée, merci!et puis c'est vrai, je n'avais pensé au bordel que ça doit être chaque fois que Sarko sort faire son jogging...

brigetoun ou brigitte celerier 19/05/2007 09:58

merci pour la fin. Un fous rire avant de partir vers les corvées du jour.on Kouchner dans un salon il est bien, non ?

ExMuse 19/05/2007 08:39

J'aime Kouchner. Pour Médecins Sans Frontières et Médecins Du Monde. *_*