Le bon grain et l'ivraie

Publié le par Serval

clos-des-sens-2-007.jpgC'est l'histoire d'un petit pois perdu dans une boite de maïs. Un tout petit pois, à peine 1,57 % de la boite de maïs, laquelle ne demande d'ailleurs qu'a éclater en pop-corn mais c'est une autre histoire...

Grain par grain, la boite de maïs hésite entre la salade crétoise et la timbale aux haricots rouges. Toutefois, elle essaye de passer un accord avec les anti-OGM, plutôt que les gentils OGM (Options Globalement Modernes). Mais le petit pois ne l'entend pas de cette oreille (si tant est qu'un petit pois ait une oreille). Que nenni, du haut de son néant il rejette un accord de désistement et une brassée de circonscriptions, se prenant pour Hulk alors qu'il n'est que le "Néant Vert"...(Ho ! Ho ! Ho ! comme dirait la publicité).

poisson-rouge.jpg

De l'autre coté, celui du néant rouge (Nez en rouge ?) ce n'est guère mieux. Les petits poissons rouges (alors que les petits pois sont verts) ont décidé de présenter 460 candidats aux législatives.

Les petits poissons rouges ont obtenu exactement 9 % au premier tour à eux tous soit 1,4% de moins que leurs collègues des pois noirs dont la seule efficacité reconnue est contre la constipation. Et eux aussi croient qu'ils existent alors qu'ils ne sont que de la petite friture

chick-peas-pois-chiche.jpgReprenons donc : Il y a des pois chiches dans la boite de maïs qui voudraient s'allier avec un petit pois vert qui à prouvé que le ridicule ne pouvait tuer que politiquement (la meilleure preuve étant d'avoir été à Canossa signer le pacte de Nicolas Hulot, un peu comme si Ségolène Royal avait été signer les propositions d'Arlette Laguiller), et avec les petits poissons rouges qui passent leur temps (quant ils ne sont pas occupés à leurs querelles d'égo)  à rappeller qu'il ne veulent pas gouverner et à se positionner contre la boite de mxtremedanger-1067368998-pop-corn.gifaïs.


Le maïs peut être un accompagnement pour les petits poissons, comme pour les petits pois en salade.

Il peut aussi griller et se racornir dans la casserole ou éclater en une belle corolle...

 

Le destin du maïs, n'est pas que dans la boite, ou plutôt dans l'urne, il est surtout dans sa capacité à choisir la bonne recette.

 

 

 

Publié dans Toutes griffes dehors

Commenter cet article

@tom 23/05/2007 21:29

vaut-il mieux que le maïs éclate en pop corn ou se fasse manger par les poissons rouges? Telle est la question...

brigetoun ou brigitte celerier 15/05/2007 08:27

le maïs aime-t-il les petits pois et les pois chiches parce qu'il y voit son avenir !toutes ces denrées me sont strictement interdites, dois je y voir un signe ?me sens bien interrogative ce matin.